jeudi 14 décembre 2017

Ecole de natation

Qu’est ce que l’école de natation française

Ecole de natation française : Groupes ENF1/2/3

                   

Partant du constat que des personnes déclarées comme sachant nager se noient et que chaque fédération ou institution a sa propre définition du savoir nager concernant les mêmes enfants, le CIAA a créé le test du Sauv’nage. Ce test est commun d’une institution à l’autre, il inclut des situations demandant une adaptation et il vérifie l’acquisition de fondamentaux.

La deuxième étape de formation du nageur est basée sur le développement des habiletés motrices dans le cadre de l’apprentissage du jeune enfant. Les neurosciences et l’étude du développement du cerveau (notamment Jean-Pierre Changeux et AlainBerthoz) montrent l’importance de la période située avant 9 ans dans le développement de l’enfant. La mémoire « procédurale » (celle des savoirs faire et des habiletés motrices) se développe dès les premières années de la vie.

La troisième étape permet au jeune pratiquant de valider l’assimilation de l’environnement dans lequel il va se confronter aux autres ainsi que les savoirs techniques nécessaires pour aborder la compétition.

C’est dans ce contexte que la Fédération Française de Natation et le CIAA ont créé le concept de l’ENF.

 

 

Les trois étapes de l’école de natation française :

 

 

La première étape, l’ « ENF1 - Sauv’nage »

Garantir la sécurité des pratiquants.

Cette première étape permet d’acquérir les compétences minimales pour assurer sa propre sécurité dans l’eau et une maîtrise des fondamentaux.

À ce niveau, il est essentiel de préparer l’étape suivante (l’ENF2 - Pass’sports de l’eau) par l’exigence des objectifs visés. Apprendre à ne pas se contenter du minimum est une culture, une éducation qui favorise l’apprentissage de l’exigence.

Le sauv’nage :

Ce test se présente sous la forme d’un parcours qui permet d’évaluer différentes compétences permettant d’assurer sa propre sécurité dans l’eau. Il peut être admis comme test de sécurité pour la pratique des activités nautiques.

Le parcours est effectué en grande profondeur sans reprise d’appui et sans lunettes. En voici le déroulement :

- Sauter dans l’eau et se laisser remonter passivement.
- S’immobiliser en position ventrale (étoile de mer) pendant cinq secondes.
- Alterner sur une distance de 15 à 20 mètres, un déplacement ventral et le passage sous des obstacles (3 à 4) disposés le long du parcours.
- S’immobiliser pendant cinq secondes sur le dos.
- Nager sur le dos entre 15 et 20 mètres.
- Aller chercher un objet situé à environ 1,80 mètres de profondeur et le remonter à la surface.

 

La deuxième étape, l’ « ENF2 - Pass’sports de l’eau »

Enrichir et capitaliser les habiletés motrices.

Cette seconde étape certifie l’acquisition de compétences sportives diversifiées à travers la pluridisciplinarité.

Cette étape certifie l’acquisition de compétences complexes intégrées dans des environnements différents. L’exigence réclamée dans une discipline favorise son transfert dans une autre discipline.

Le pass’sport de l’eau :

C’est une découverte de différentes disciplines aquatiques : le plongeon, le water-polo, la nation synchronisée, la nage avec palmes et la natation sportive. Un test est proposé dans chacune de ces disciplines, valider le pass’sport de l’eau suppose de les avoir tous présentés et d’en avoir réussi au moins trois.



- Le pass’sport de l’eau natation sportive

Le parcours s’effectue sur une distance de 50 mètres :

  • Départ plongé à partir d’un plot de départ, suivi d’une coulée d’au moins cinq mètres (pris aux talons).
  • Fin du premier 25 mètres en crawl avec respiration latérale.
  • Virage culbute.
  • Coulée dorsale d’au moins 3 mètres (pris aux mains).
  • Fin du deuxième 25 mètres en dos crawlé.

 

 

La troisième étape, l’ « ENF3 - Pass’compétition »

Propre à chaque fédération.

Cette troisième étape garantit à son titulaire la capacité de se confronter aux autres, connaissance de la règle, maîtrise de toutes les techniques lui permettant de se confronter à « armes égales ».

Il s’agit ici de ne pas confondre confrontation et performance. Cette dernière notion étant une expression intime de la personne.

Le pass’compétition :

Le pass’compétition est la dernière étape du parcours de formation. A la différence des étapes précédentes, ce test est spécifique à une discipline, chaque sport à son propre pass’compétition.

En natation, le test consiste à réaliser un 100 mètres 4 nages (papillon, dos, brasse et crawl). Il n’y a pas d’exigence de temps mais différents points sont évalués.

  • La connaissance de l’environnement de la compétition : présentation à la chambre d’appel, respect de la procédure de départ, …
  • Le respect des contraintes réglementaires de l’épreuve (nages et virages).
  • La maîtrise des techniques utilisées en compétition comme le départ plongé et les coulées.

Lu 2511 fois

RESTEZ EN CONTACT

M.A.SQ
Piscine Val de Loisir
13, route de la plage, 41400 Faverolles sur Cher

Scroll to top